Les forces de l’ordre démantèlent le camp de migrants de Grande-Synthe

Les forces de l'ordre démantèlent le camp de migrants de Grande-SyntheLes forces de l’ordre ont entamé, mardi 16 novembre, le démantèlement d’un campement d’environ un millier de migrants à Grande-Synthe , sur fond de tensions entre la France et le Royaume-unis autour de la question migratoire et de contestation du traitement réservé aux exilés sur le littoral français.

D’après le cabinet du maire socialiste de Grande-Synthe, Martial Beyaert, près de 1 500 personnes, en majorité des Kurdes, vivent dans le camp situé sur une ancienne friche industrielle. Depuis des années, des migrants affluent sur le littoral des Hauts-de-France, à Grande-Synthe ou Calais, dans l’espoir de se rendre au Royaume-Uni, où ils pensent pouvoir trouver du travail.

Sur le plan diplomatique, les tensions entre la France et le Royaume-Unis se sont encore accrues la semaine passée, après que le nombre de traversées illégales a atteint un record quotidien avec 1 185 migrants ayant réussi à traverser la Manche.

SUR LE MÊME SUJET >> Douze pays européen veulent ériger des barrières à leurs frontières contre les migrants

Selon le Royaume-Uni, 22 000 migrants ont réussi à rallier les côtes britanniques à bord de petites embarcations depuis le début de l’année.

Une question se pose : puisque Boris Johnson ne respecte pas le traite du Brexit pourquoi la France devrait-elle respecter le traité du Touquet qui prévoie que ce soit la France qui passe la police afin d’empêcher les migrant de traverser la Manche.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire