4 Français parmi les 18 victimes des djihadistes

4 Français parmi les 18 victimes des djihadistes

4 Français parmi les 18 victimes des djihadistes. Le bilan de l’attaque terroriste de la station balnéaire Grand Bassam en Côte d’Ivoire dimanche après-midi s’alourdit pour les ressortissants français.

Selon l’Elysée, ce sont désormais quatre victimes françaises qui sont à déplorer parmi les 15 civils abattus auxquels il faut ajouter trois membres des forces spéciales ivoiriennes.

Le ministre ivoirien de l’Intérieur Hamed Bakayoko a précisé qu’il y avait 33 blessés dont 26 étaient encore hospitalisés.

Ville historique et ancienne capitale coloniale sur la côte du Golfe de Guinée, Grand-Bassam abrite plusieurs hôtels fréquentés par une clientèle d’expatriés le long d’une plage où afflue la population abidjanaise en fin de semaine.

La France a assuré que «la coopération entre tous les Etats menacés par les groupes terroristes, notamment en Afrique de l’Ouest, doit plus que jamais s’intensifier» après cette attaque, alors que le chef de la diplomatie et le ministre de l’Intérieur français, Jean-Marc Ayrault et Bernard Cazeneuve, sont attendus mardi à Abidjan.

«Cette visite, prévue de longue date, s’effectue à l’invitation du président ivoirien Alassane Ouattara», a indiqué Brigitte Kuster, porte-parole des Républicains, lundi lors du point de presse hebdomadaire de son parti à Paris.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a «exprimé sa solidarité avec la Côte d’Ivoire et les pays de la région dans leur lutte contre le terrorisme».

Dans une déclaration unanime, les 15 pays membres du Conseil «soulignent la nécessité d’intensifier les efforts régionaux et internationaux pour combattre le terrorisme et l’extrémisme violent, qui peut conduire au terrorisme».

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS