Modification de la Loi El Khomri après la dernière réunion

Modification de la Loi El Khomri après la dernière réunion

Modification de la Loi El Khomri après la dernière réunion. Manuels Valls a reculé sur les articles les plus contestés du projet de loi travail, notamment sur le barème des indemnités prud’homales ou le licenciement économique.

“Si les annonces se manifestent dans l’écriture du projet de loi, la CFDT considère que nous avons fait avancer ce texte”, confie Laurent Berger à l’issue de la réunion, dont la centrale tiendra son bureau national mercredi ou jeudi pour fixer sa ligne sur le texte.

Le Premier ministre Manuel Valls a reçu les partenaires sociaux lundi 14 mars à Matignon pour présenter les changements apportés au projet de loi Travail.

Sur le licenciement économique par exemple, ce sera au juge de vérifier qu’une multinationale n’organise pas artificiellement ses difficultés économiques.

“Mais quand on connait l’ingéniosité de certaines entreprises, ce ne sera pas si simple”, confie à L’Express l’un des participants à la table ronde à Matignon, qui souligne par ailleurs “que tout le monde était très concentré et studieux car nous n’avions pas reçu de copie en amont”.

En effet, que ce soit du côté du gouvernement comme des partenaires sociaux, on compte beaucoup sur le “débat parlementaire” pour faire évoluer le texte.

En effet, il n’est pas exclu que celui-ci use à nouveau du 49.3 pour faire passer son texte. Même si le président du groupe socialiste à l’Assemblée, Bruno Le Roux, s’est dit sûr d’avoir “une majorité de progrès” pour voter la loi.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS