LREM tente de montrer que le programme de Macron n’est pas que de droite et c’est difficile

LREM tente de montrer que le programme de Macron n'est pas que de droite et c'est difficileLe programme d’Emmanuel Macron pour la présidentielle de 2022 a été classé très à droite. Son entourage en appelle, une nouvelle fois, au «dépassement politique». Retraite progressive à 65 ans, allègement des droits de succession… Le programme économique d’Emmanuel Macron est-il un «pillage» de celui des Républicains ?

Au lendemain de la présentation du programme du candidat Macron, son entourage s’est passé le mot pour défendre un programme décrit et présenté comme presque exclusivement de droite.

«Le sujet n’est pas celui de savoir si une mesure rentre dans une boîte de droite ou dans une boîte de gauche, mais de savoir si c’est efficace», assure sur France Inter Christophe Castaner.

Au même moment sur franceinfo, la ministre de la Fonction Publique Amélie de Montchalin abonde: «Le président a proposé un projet d’ambitions, mais il veut le faire en unissant les Français. Sans chercher à savoir s’il y a les Français de droite ou de gauche». «On désire travailler pour le pays, pas pour un parti».

À LIRE AUSSI >> Nouveau rejet par les députés LREM de l’individualisation de l’allocation adultes handicapés

Pour la Macronie, c’est l’essence même du «dépassement politique» vanté par le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie sur Public Sénat. Quant à Christophe Castaner, il voit dans la porte ouverte à Valérie Pécresse pour un futur gouvernement «le symbole du dépassement politique qui a marqué l’engagement d’Emmanuel Macron.»

«Le dépassement politique, c’est une forme de liberté: arrêter de se poser la question de savoir si l’on appartient à un camp, à un parti politique, mais plutôt si on veut se lever l’âme pour défendre les intérêts du pays», insiste l’ancien socialiste Castaner sur le huffingtonpost.fr.

Cependant, quid du programme? Face aux railleries de LR, le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale tente de placer son candidat au-dessus de la mêlée: «Il y a certainement des mesures qui peuvent relever de la droite classique et qui sont portées à droite. Il y a aussi des mesures qui sont portées à gauche», comme le versement des prestations sociales aux ayants droits directement «à la source», avance-t-il en exemple.

Le constat s’impose le programme d’Emmanuel Macron est bien de droite quoi que l’on en dise. Retraite a 65 ans, allègement des droits de succession, Le RSA conditionné a des heures de travail…

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS