Gerald Darmanin indique le nombre de délinquants étrangers interpellés

Gerald Darmanin indique le nombre de délinquants étrangers interpellés

Le ministre de l’Intérieur, interrogé par le JDD sur le lien entre immigration et délinquance, a communiqué quelques statistiques sur la surreprésentation des étrangers dans les statistiques de la police et de la justice.

Dans une longue interview au Journal du dimanche, le ministre de l’Intérieur a notamment répondu à une question sur le lien entre immigration et délinquance, faisant écho en particulier à sa circulaire demandant aux préfets d’ «améliorer» l’expulsion des délinquants étrangers – une forme assumée de promotion de la «double peine» pour les étrangers auteurs de délits sur le sol français.

Si la surreprésentation des étrangers parmi les détenus en France est bien renseignée, et depuis longtemps, par les services du ministère de la Justice, il est plus rare en revanche que Beauvau communique de telles statistiques concernant la nationalité des personnes interpellées par les forces de l’ordre.

Cette fois, les statistiques avancées par le ministre de l’Intérieur permettent de connaître avec plus de précision la part d’étrangers parmi les personnes ayant maille à partir avec la police.

À CONSULTER AUSSI >> Gerald Darmanin «fermement opposé» au droit de vote des étrangers

D’après Gérald Darmanin, «48 % des personnes interpellés pour des actes de délinquance à Paris, 55 % à Marseille et 39 % à Lyon sont des étrangers». «Bien sûr que l’étranger n’est pas par nature un délinquant. Évidemment, nous avons un problème de délinquance étrangère» complète-t-il, ajoutant : «un étranger qui commet un acte de délinquance grave doit être expulsé très vite, parce qu’il crache sur le sol qui l’accueille.»

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS