Le premier ministre veut étendre le port du masque à l’extérieur

Jean CastexDans le cadre d’une séquence « lutte contre le Covid-19 et plan fortes chaleurs », le chef du gouvernement a visité en début d’après-midi le CHU de Montpellier. « Je le dis avec une forme de gravité : si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler », a-t-il déclaré, craignant un retour à un système de santé « sous tension ».

Après avoir été accompagné par Gérald Darmanin et Gabriel Attal à Lille, et Julien Denormandie dans les vignes de Centre Loire, Jean Castex avait cette fois embarqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, appliquant à la lettre sa propre consigne aux ministres : « Aller sur le terrain ». »

C’est peu dire qu’entre la communication du chef de l’État et celle de son nouveau premier ministre, il « n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette ». »

En Conseil de défense mardi matin, décision a donc été prise « d’étendre le plus possible l’obligation du port du masque dans les espaces publics ».

LIRE AUSSI >> Covid-19 : le premier ministre, Jean Castex n’exclut pas un reconfinement

« Il faut éviter par-dessus tout un retour en arrière, un reconfinement important, c’est indispensable et c’est à notre portée », a-t-il encore insisté alors que 10 800 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en une semaine !

Soulignant encore que la situation en France s’est « dégradée » ces derniers jours, Jean Castex a également prolongé jusqu’au 30 octobre l’interdiction des événements de plus de 5 000 personnes.

Le chef du gouvernement à l’adresse des Français, sur un ton professoral regrettant un relâchement dans l’application des consignes, notamment chez les jeunes.

Port du masque : « L’absence de clarté devient un problème de santé publique », réagit le Pr Philippe Juvin après les annonces du premier ministre.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire