Macron veut la réforme des retraites pour financer d’autres dépenses

Macron veut la réforme des retraites pour financer d'autres dépenses

Le président n’exclut pas de remettre la réforme des retraites sur la table dès le mois prochain, par le biais d’un amendement au budget de la Sécurité sociale. L’exécutif s’appuie tout d’abord sur le rapport du Conseil d’orientation des retraites , publié il y a deux jours, qui prévoit une nouvelle dégradation des comptes.

De 7,5 à 10 milliards de déficits à l’horizon 2027. De 12,5 à 20 milliards d’euros de déficit du système de retraite, d’ici à 2032.

Le premier argument est donc budgétaire. Les mesures d’économies recherchées par le gouvernement se trouvent là. D’où une réforme nécessaire, que ce soit en repoussant l’âge légal de départ à la retraite, à 64, voire 65 ans, ou en augmentant la durée de cotisation. Aucune de ces deux portes est désormais fermée. Une autre voie, en revanche, est exclue : pas question de baisser le niveau des pensions de retraite.

Mais, cette manne financière ne serait pas uniquement destinée au système de retraite, et c’est précisément en cela que le discours a réellement évolué par rapport au premier mandat d’Emmanuel Macron.

SUR LE MÊME SUJET >> Emmanuel Macron annonce que la réforme des retraites entrera en vigueur à partir de l’été 2023 !

Cette réforme des retraites pourrait être utilisée pour des dépenses, urgentes et nécessaires comme l’école, la santé et la transition écologique, propose Emmanuel Macron. L’argent ne pourrait-elle pas être prise autre part que sur le dos de retraité et futur retraité ?

Aujourd’hui, les cotisations des actifs financent les pensions des retraités exclusivement.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS