Divergences de point de vue sur la croissance entre le gouvernement et la Banque de France

Divergences de point de vue sur la croissance entre le gouvernement et la Banque de France

Alors que Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, répète que l’économie française résiste bien et annonce 1 % de croissance pour l’an prochain, la Banque de France, elle, prédit plutôt une fourchette de 0,5 % à 0,8 %, soit jusqu’à moitié moins.

Concernant l’inflation, là aussi, la banque de France – institution indépendante du pouvoir – fait un petit pas de côté par rapport à Bercy. Pour elle, le pic de l’inflation, ce sera en début d’année prochaine. Or, il y a encore quelques jours, le ministre de l’Économie nous disait que le pic de l’inflation, c’était en ce moment, en cette rentrée.

En matière de chômage, là aussi, les points de vue différent : la Banque de France anticipe une remontée régulière du taux de chômage les prochains mois : de 7,4 % actuellement, il monterait jusqu’à 8 % fin 2023.

À LIRE AUSSI >> Les factures de gaz et d’électricité vont augmenter d’au moins 10 %

De son côté, le gouvernement, lui, compte toujours sur une baisse du chômage. Il vise toujours le plein emploi.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS