21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Nouvelle-Calédonie : selon Christiane Taubira “l’État se montre d’une grande inculture politique, d’une immense ignorance historique”

Nouvelle-Calédonie : selon Christiane Taubira «C’est une situation absurde, parce qu’il y a des efforts de part et d’autre, depuis plusieurs dizaines d’années», a expliqué jeudi 16 mai sur franceinfo Christiane Taubira, garde des Sceaux de 2012 à 2016, après les tensions survenues en Nouvelle-Calédonie qui ont fait 5 morts dont deux gendarmes.

À propos de la Nouvelle-Calédonie, elle estime que «cette histoire est pavée de morts, Jean-Marie Tjibaou l’a payé très cher en 1989, avant lui Eloi Machoro, elle est pavée de moments de tension, mais il y avait des efforts parce que la responsabilité est politique», appuie-t-elle.

À CONSULTER >> Nouvelle-Calédonie : l’Assemblée nationale a adopté la réforme constitutionnelle

Christiane Taubira évoque le dernier référendum de 2021 qui était «capital», car «on a vu que le 1ᵉʳ et le 2ᵉ avaient été serrés, le 3ᵉ devait normalement permettre qu’on se pose en toute sérénité. Le gouvernement a avancé ce référendum» et a décidé «de le fixer en 2021 et de ne pas entendre la demande de report de quelques mois de la part des indépendantistes».

« Il ne faut pas faire de coup de force, des jeux de menton, des démonstrations d’autorité» même si c’est «la seule réponse que connaît le ministère de l’Intérieur». Pour Christiane Taubira, qui charge Gérald Darmanin, « l’anomalie, c’est qu’un tel sujet soit entre les mains du ministère de l’Intérieur ».

Un premier bilan des dégâts causés en Nouvelle-Calédonie a été dévoilé par la Chambre de commerce, jeudi 16 mai. Ils représentent environ 200 millions d’euros.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS