21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le discours d’Emmanuel Macron a la Sorbonne compté comme du temps de parole

Le discours d'Emmanuel Macron a la Sorbonne compté comme du temps de paroleLe discours de 1 h 48 d’Emmanuel Macron sur l’Europe, diffusé en intégralité sur les chaînes info jeudi 25 avril, est à comptabiliser comme du temps de parole pour son camp, aux élections européennes, et non pas comme un discours institutionnel de président.

La communication de l’Élysée, qui expliquait en amont que ce n’était pas «un discours de campagne, mais celui d’un chef de l’État qui veut influer sur l’agenda de la prochaine commission européenne», n’a manifestement pas convaincu l’Arcom.

À CONSULTER AUSSI >> Un tweet de Marion Maréchal contre la GPA

Selon le régulateur de l’audiovisuel, «si les propos du président n’exprimaient pas un soutien explicite à la liste conduite par Madame Valérie Hayer, ils présentaient néanmoins, dans leur intégralité, un lien direct avec l’élection». «C’était le risque, grimace un conseiller de l’exécutif, puisqu’à la Sorbonne le président a fait des propositions et pas juste un bilan».

En tout cas, cela n’aura pas de conséquence sur le meeting de Valérie Hayer, mardi 7 mai à la Mutualité, à Paris, car aucune chaîne de télévision n’avait prévu de le diffuser avant même cette sentence de l’Arcom.

Après cette décision de l’Arcom, l’opposition jubile. Surtout LR qui avait saisi le régulateur de l’audiovisuel. L’insoumise Manon Aubry réclame maintenant que les frais d’organisation du discours de la Sorbonne soient imputés à la campagne de Valérie Hayer. Mais c’est une autre histoire, qui ne se règle pas avec l’Arcom. C’est la commission des comptes de campagne qui regardera ça, après l’élection.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS