16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le recours aux intérimaires a bondi de 26% dans les hôpitaux

Le recours aux intérimaires a bondi de 26% dans les hôpitauxLe recours aux intérimaires dans les hôpitaux publics parisiens de l’AP-HP a bondi de 26 % sur le premier trimestre 2024 par rapport à la même période de 2023, selon les informations de France Inter jeudi 2 mai.

Sur les 38 hôpitaux d’Île-de-France, ce sont surtout les infirmiers qui manquent à l’appel, selon les documents consultés par France Inter. La direction des hôpitaux parisiens explique à France Inter que cette augmentation du recours à l’intérim est «conjoncturelle». Ce recours massif à l’intérim ne se limite pas à l’Île-de-France.

D’autres hôpitaux publics en France sont également concernés, notamment par le manque de médecins. Malgré le plafonnement de la rémunération de l’intérim médical en France prévu par la loi Rist, en application depuis avril 2023, a 1 390 euros brut pour assurer une garde de 24 heures, les dépassements et dérogations se multiplient.

«Les ARS, avec le soutien des directeurs d’hôpitaux, ont dépassé largement ces plafonds», assure le médecin à France Inter. Selon les offres d’intérim consultées par France Inter, les hôpitaux d’Orléans et Nevers, proposent une garde aux urgences le dimanche payée 2 500 euros brut, soit deux fois le tarif initiale !

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS