21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La France est le pays le plus attractif d’Europe pour la cinquième fois

La France est le pays le plus attractif d'Europe pour la cinquième foisPour la cinquième année consécutive, la France est le premier pays le plus attractif d’Europe pour les investisseurs étrangers, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne, d’après le baromètre EY 2024 de l’attractivité en France. En 2023, 1 194 projets d’investissements d’entreprises étrangères ont été enregistrés en France, soit 5 % de moins que l’année précédente. En revanche, 40 000 emplois ont été créés grâce à ces entreprises étrangères, c’est 4 % de plus qu’en 2022.

Ce sont les compétences, les infrastructures et le marché français qui propulsent le pays en première place du classement. La France est numéro un dans 11 secteurs sur 15, notamment dans l’automobile, les équipements industriels, la logistique, la pharmaceutique et l’électronique.

À CONSULTER AUSSI >> Canada : un projet de traité international contre la pollution plastique

Ce rayonnement tricolore pourrait durer jusqu’en 2027, puisque 76 % des investisseurs interrogés estiment que « la France va s’améliorer lors des trois prochaines années». La qualité et la disponibilité de la main-d’œuvre est le premier argument mis en avant (pour 25 % des investisseurs), à égalité avec « l’environnement juridique et réglementaire», révèle le baromètre.

En France, 1 % des entreprises sont étrangères (soit 17 500 entreprises), elles emploient 2,2 millions de personnes et contribuent à 16 % du PIB, selon l’INSEE.


Méthodologie : Baromètre EY sur la perception et les attentes des décideurs internationaux en matière d’attractivité de la France, recueillies auprès de 204 décideurs internationaux de 23 pays, du 13 février au 19 mars 2024. La structure de l’échantillon est représentative des investissements internationaux, qu’il s’agisse de leur origine géographique (en grande partie issus de l’Union européenne), de leur origine sectorielle, ou de la taille des entreprises.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS