À partir de mercredi, danser, boire un verre ou assister à un concert sera à nouveau permis

À partir de mercredi, danser, boire un verre ou assister à un concert sera à nouveau permisAlors que la Belgique attendra vendredi et l’Allemagne jusqu’au 4 mars pour rouvrir clubs et discothèques, la France, qui espère approcher de la fin de la cinquième vague après la déferlante liée au variant Omicron, permettra à ces établissements fermés depuis le 10 décembre d’accueillir à nouveau la fête à partir de mercredi.

Près de deux ans après le début de la pandémie de Covid-19, alors que le gouvernement envisage la levée du pass vaccinal pour fin mars ou début avril – dans le sillage d’Israël, de l’Angleterre ou du Danemark -, grâce à une “très nette amélioration” de la situation sanitaire, nombre de restrictions anti-Covid disparaîtront mercredi.

À VOIR AUSSI >> L’empreinte carbone de la France : le numérique est responsable de 2,5 %

Manger du pop-corn dans une salle de cinéma, un sandwich dans un stade ou un train, ou boire un verre debout au comptoir d’un bar sera à nouveau possible. Quant à la reprise des concerts debout, elle est teintée de “beaucoup d’incertitudes”, nuance Daniel Colling, président des sociétés d’exploitation des Zénith de Paris, Nantes et Toulouse.
“Il y a eu tellement de reports que l’on se retrouve avec 20 % de spectacles en plus en 2022.

À partir de mercredi, danser en discothèque, boire un verre au bar ou assister à un concert sera à nouveau permis en France.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS