« Pourquoi attendre? »: des médecins déplorent le « temps perdu »

Macron masquéAgitant le risque d’une deuxième vague de l’épidémie, les médecins saluent l’annonce du président de la République, mais demandent à ce que le port du masque obligatoire soit installé plus rapidement. Emmanuel Macron prône le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos a partir du 1er aout 2020.

« Je pense qu’on aurait pu aller plus rapidement en indiquant que dans les endroits clos, le port du masque est, dès lundi de la semaine prochaine, obligatoire », a déclaré dès mardi sur FranceInfo le généticien Axel Kahn, rappelant que le confinement, mesure bien plus contraignante, n’avait été annoncé que 24 heures à l’avance.

Plusieurs médecins y alertent sur un retour de l’épidémie, et demandent aux Français de respecter les gestes de protections, mais aussi la mise en place du port du masque obligatoire dans les lieux publics clos.

« On a laissé un certain laxisme s’installer, et puis là on veut réinstaurer des mesures coercitives ».

Pour une application plus souple et efficace, Anne Levy-Mozziconacci pense « qu’il faut donner la responsabilité aux villes, aux ARS (Agences Régionales de Santé), en fonction des régions, et en fonction des situations », des mesures de protection à prendre.

Certains médecins s’inquiètent que ces mesures obligatoires arrivent toutefois trop tard, et que les Français soient difficiles à discipliner sur ce point.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer