Sida : la “peur du VIH” baisse chez les jeunes

Sida : la Les jeunes en savent de moins en moins sur VIH. La crise sanitaire de la Covid-19 a des conséquences sur la prévention contre le virus, car près d’un tiers des 15-24 ans s’estime mal informé sur le sida. C’est la conclusion d’un sondage IFOP réalisé en février dernier pour Sidaction.

Mercredi 1ᵉʳ décembre, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida certaines associations alertent sur les conséquences de ce manque d’information sur les jeunes. Un jeune sur cinq pense que la pilule contraceptive d’urgence peut empêcher la transmission du VIH, d’après Nicolas Gateau responsable thématique à Sidaction, cette méconnaissance a de graves conséquences. Un quart des 15-24 ans pensent qu’on peut attraper le VIH en embrassant une personne séropositive.

À LIRE AUSSI >> Sida : la méconnaissance et l’ignorance des Français en dit long

«Ça a des conséquences directes sur les comportements. » L’association réclame des programmes de prévention pour les adolescents, de nouvelles campagnes nationales d’information sur le VIH et la multiplication des lieux de dépistage pour les jeunes.

“Ce qui nous a marqué, c’est qu’aussi à 63 %, ils témoignent d’avoir une peur du VIH. C’est une baisse de 16 points depuis deux ans”, s’inquiète-t-il.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS