21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Augmenter les compétences de Pharos et de l’Arcom pour mieux protéger les femmes de la pornographie

Augmenter les compétences de Pharos et de l'Arcom pour mieux protéger les femmes de la pornographieC’est « une occasion historique» de protéger les femmes et les filles, assure lundi 5 juin sur franceinfo Sylvie Pierre-Brossolette, présidente du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Dans un texte que franceinfo a pu consulter, le HCE partage ses recommandations concernant les violences en ligne contre les femmes et les filles, notamment dans la pornographie, « afin d’inspirer des amendements au gouvernement et au Parlement ».

« Pharos a un pouvoir de police, de retrait et de déréférencement» des séquences illicites. La plateforme « le fait déjà pour la pédopornographie et le terrorisme, il faut pouvoir le faire également pour les actes de torture, de barbarie et de viol concernant les femmes et les filles », assure la présidente du HCE.

Parmi les autres points abordés par le HCE, il y a la question de la majorité des femmes apparaissant dans des contenus pornographiques. Le Haut Conseil propose que « toute image, représentation d’un ou d’une mineur(e) ou d’une personne dont l’aspect physique est celui d’un ou d’une mineur(e) à caractère pornographique soit interdite» et ce, « quel que soit l’âge de la personne filmée ».

À LIRE ÉGALEMENT >> Par mois, les enfants de moins de 18 ans passent presque un heure sur les sites pornographiques

« On ne peut plus tolérer qu’en 2023, alors que les droits des femmes constituent pour la seconde fois la grande cause du quinquennat, l’industrie pornographique prospère sur la haine et la violence contre les femmes, dans l’indifférence générale et l’impunité la plus totale », écrit le Haut Conseil dans son texte.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS