20 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Des élus écologistes défendent l’idée d’un impôt sur la fortune (ISF) en faveur du climat

Des élus écologistes défendent l'idée d'un impôt sur la fortune (ISF) en faveur du climatLes plus riches doivent être mis à contribution parce qu’ils sont aussi les plus pollueurs, comme l’indique le rapport de Jean Pisani-Ferry et Selma Mahfouz, l’empreinte carbone des 10 % les plus riches est trois fois supérieure à celle des 10 % les plus pauvres.

Les écologistes défendent de longue date un ISF climatique, un outil de justice climatique qui se distingue par un système de bonus-malus, en fonction de l’empreinte carbone des actifs immobiliers et financiers.

Le rapport Pisani-Ferry et Mahfouz propose, quant à lui, un impôt vert exceptionnel sur le patrimoine financier des 10 % les plus riches de notre pays, à hauteur de 5 milliards d’euros par an pour financer la transition écologique. Pourtant « Il y a de cela quelques jours, le ministre de l’Économie et des finances disait non à un ISF climatique ».

À CONSULTER AUSSI >> Normes environnementales : pour Thierry Breton, il est « nécessaire de se donner le temps de l’application»

Le gouvernement doit entendre que la dette climatique est au moins aussi dangereuse que la dette financière. Il est urgent de mettre en place l’ISF climatique. Il est urgent de penser une fiscalité du XXIᵉ siècle qui intègre pleinement l’accélération du changement climatique dont les plus vulnérables sont les premières victimes.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS