La délation semble être restée un sport national

La délation« Si quelqu’un a un mauvais comportement, j’irai pas le dénoncer, j’irai lui dire que c’est pas bien, c’est tout ». Certains s’inquiètent de voir des individus se regrouper sous leurs fenêtres à plusieurs moments de la journée, quand d’autres s’offusquent en faisant leurs courses de voir certains n’acheter que deux canettes de bière et un produit WC…

Interrogé dans le JT de 13H, Stéphane Leyenberger, le maire DVD de Saverne (Bas-Rhin) tente de donner une explication : « Je crois qu’il y a sans doute une peur que le confinement dure plus longtemps si tout le monde ne respecte pas la règle.

Et pourtant… Depuis plusieurs semaines, les policiers et les gendarmes constatent une hausse des appels au 17 pour dénoncer des comportements supposés contraires aux règles imposées par la crise sanitaire. C’est marrant car certains ont gardé les méthodes de la seconde guerre mondiale de dénoncer son voisin.

Même si cela reste quelque peu marginal, il est à noter que cette expression de la frustration sature tout de même le système des urgences de la police, qui a sans doute mieux à faire par les temps qui courent.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire