La droite sénatoriale rejette l’inscription de l’IVG dans la constitution

La droite sénatoriale rejette l'inscription de l'IVG dans la constitutionLe Sénat à majorité de droite conservatrice a rejeté mercredi 19 octobre en première lecture une proposition de loi transpartisane pour inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution, soutenue par le gouvernement.

«La majorité sénatoriale a fait le choix de s’inscrire contre la volonté de 81 % des Françaises et des Français», a réagi l’autrice de la proposition de loi, Mélanie Vogel, pour qui «cette bataille n’est pas terminée. »

Deux propositions de loi constitutionnelles similaires sont dans les tuyaux à l’Assemblée nationale, à l’initiative de l’alliance de gauche Nupes et du groupe de la majorité présidentielle Renaissance. Une proposition de loi constitutionnelle, lorsqu’elle est votée dans les mêmes termes par les deux chambres, doit encore être soumise à référendum pour être adoptée définitivement.

À LIRE ÉGALEMENT >> l’IVG est illégale en Andorre, pays dont Emmanuel Macron est co-prince

Inscrire dans la Constitution le droit à l’IVG “aurait la force du symbole”, a déclaré le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS