21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’Allemagne divisé sur la semaine de quatre jours

L'Allemagne divisé sur la semaine de quatre joursLa semaine de quatre jours, qui a fait l’objet d’expérimentations dans d’autres pays, est réclamée en Allemagne par le puissant syndicat IG Metall. Travailler quatre jours par semaine au lieu de cinq, sans perte de salaire : la perspective est séduisante, et devient de plus en plus une réalité.

Il faut donc séduire les salariés encore disponibles, et la semaine de quatre jours peut se révéler attractive. Une enquête démontre qu’avec une semaine de quatre jours, de nombreuses femmes seraient prêtes à revenir à temps plein; Actuellement, 30 % de salariés à temps partiel, son en majorité des femmes, c’est l’un des pourcentages les plus élevés en Europe.

À LIRE AUSSI >> Une meilleure prise en compte de la pénibilité, et de l’usure professionnelle au travail

L’ancien parti d’Angela Merkel n’est pas le seul à douter des bienfaits de la semaine de quatre jours. Les partis sont ainsi divisés, et l’on est de ce fait encore loin d’une loi qui ferait de la semaine de quatre jours la règle.

À l’automne prochain, le syndicat IG Metall va aussi tenter de l’imposer dans les négociations collectives, pour les secteurs de la sidérurgie et de la métallurgie.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS