Le criminologue, Alain Bauer, comprend la colère des policiers

Le criminologue Alain Bauer était l’invité de Laurence Ferrari dans #LaMatinale de CNEWS ce mardi 20 avril. Quelques heures avant un appel aux policiers à manifester devant les tribunaux, il n’a pas mâché ses mots pour évoquer les conditions de travail des forces de l’ordre.

«Si l’État était un employeur du privé, il serait en prison» pour non-respect de la réglementation du travail.

Des propos tenus par le criminologue en réaction au verdict rendu dans la nuit de samedi à dimanche au procès en appel de l’attaque ultraviolente de policiers par des jeunes armés de cocktails Molotov à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016. Un verdict moins sévère qu’en première instance qui a indigné les syndicats de policiers.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Sur le territoire, Gérald Darmanin veut revoir la répartition de la police et de la gendarmerie

Souhaitant manifestement éteindre au plus vite l’incendie, Gérald Darmanin a par ailleurs annoncé, ce mardi également, qu’il recevrait samedi prochain les policiers blessés à Viry-Châtillon.

Très soutenue après les attaques de janvier 2015, la police a connu un malaise grandissant dans ses rangs ces dernières années. Une initiative qui avait été accueillie plus que froidement par les principaux syndicats policiers.



Inscrivez-vous à notre lettre d’information
Votre courriel:

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire