Les hôteliers appellent à ne plus passer par les plateformes en ligne pour réserver vos vacances

Les hôteliers appellent à ne plus passer par les plateformes en ligne pour réserver vos vacancesChaque année de nombreux Français réservent leurs vacances sur des plateformes en ligne comparatives ou pas comme Booking, Expedia, TripAdvisor, Airbnb ou encore Kayak.

Au Riesling, un hôtel situé à Zellenberg en Alsace, dès qu’un client réserve une chambre via une plateforme en ligne, Mélanie Bronte intervient. Comme de nombreux hôteliers, frappés de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus, la gérante appelle le client et lui suggère de ne pas passer par la plateforme pour réserver. L’objectif : réduire les frais en ne payant pas de commissions à Booking ou encore Kayak.

Réserver un séjour directement par téléphone ou sur le site Internet d’un hôtel, d’un Gite ou un meublé de tourisme, plutôt que via Booking, Expedia ou encore Kayak se révèle être une pratique gagnant-gagnant. À chaque réservation sur Booking, la plateforme empoche 15% du montant.

Les incitations de Mélanie Bronte, visibles aussi sur son site Internet, commencent à porter leurs fruits : 13% seulement des réservations en ce moment sont faites via Booking. Pour Ludovic, venu passer trois jours de vacances avec sa famille, il s’agit également de « soutenir » les gérants des hôtels.

En passant directement pas les hôtels, gite ou meublé de tourisme le vacancier comme le propriétaire économise environ 15 % chacun. Ce qui n’est pas du tout négligeable. Par contre, il existe des plateformes comme les Gites de France et bien d’autres qui ne prennent aucune commission lorsque cela passe directement par le propriétaire.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire