Jean-Claude Mailly secrétaire général depuis 14 ans quitte FO

Jean-Claude Mailly secrétaire général depuis 14 ans quitte FOSecrétaire général de Force ouvrière depuis 14 ans, le dirigeant syndical et socialiste assumé, qui a connu et (parfois) bataillé avec quatre présidents de la République, tire sa révérence à l’issue du congrès de FO qui s’achève ce vendredi 27 avril à Lille.

Une partie des troupes FO ont en effet jugé trop conciliantes les positions de leur numéro un sur les ordonnances Macron réformant le droit du travail, alors que FO avait défilé aux côtés de la CGT pour s’opposer à la loi El-Khomri un an plus tôt.

Encore aujourd’hui, en plein bras de fer sur la réforme des retraites, Jean-Claude Mailly se montre beaucoup moins incisif que son homologue de la CGT

A 49 ans, Pascal Pavageau, adepte d’une ligne beaucoup plus dure, prend la tête de FO ce vendredi.

« Compte tenu des difficultés de positionnement et de ligne cette année, et c’est un euphémisme, les militants attendent clairement une ligne », assure cet ingénieur spécialisé dans l’environnement qui se présente en pacificateur, candidat « de la base » et « sans carte au PS », histoire de se démarquer un peu plus de son prédécesseur.

« C’est un grand leader syndical, et il a marqué le champ social en France, à la tête de FO, depuis 14 ans », estimait lundi la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

Aujourd’hui réfractaire, FO pourrait changer de ligne après son congrès.

A lire également : Selon Guillaume Peltier la privatisation de l’ADP et de la FDJ est une maivaise idée




Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title