La France et l’Allemagne enfin prêts à développer le moteur du futur avion de combat européen

La France et l'Allemagne enfin prêts à développer le moteur du futur avion de combat européen

Dans un communiqué commun, Safran Aircraft Engines et MTU Aero Engines ont annoncé mardi avoir “convergé sur les détails de leur partenariat d’égal à égal pour développer le moteur du futur avion de combat européen NGF”.

Comme l’avait révélé La Tribune, La France et l’Allemagne ont trouvé un accord sur les moteurs du futur avion de combat européen NGF (New Generation Fighter) dans le programme SCAF (Système de Combat Aérien du Futur).

Dans un communiqué commun, Safran Aircraft Engines et MTU Aero Engines ont annoncé mardi avoir “convergé sur les détails de leur partenariat d’égal à égal pour développer le moteur du futur avion de combat européen NGF”.

À Lire aussi : Écologie êtes-vous prêts à renoncer a l’avion

“Cet accord est un pas en avant majeur, qui reflète la volonté de Safran Aircraft Engines et de MTU Aero Engines d’assurer une gestion solide et efficace du programme, reposant sur un partenariat équilibré et des responsabilités claires”, ont déclaré le président de Safran Aircraft Engines, Olivier Andriès et le directeur des programmes chez MTU Aero Engines, Michael Schreyögg.

Après la phase de R&T, les deux groupes ont également convenu de la création d’une société commune 50/50, qui sera créée d’ici à fin 2021.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS