Un délai de 104 jours en cas d’expiration pour votre contrôle technique

ControleAlors que la date du 23 juin avait été évoquée, la tolérance a en réalité été fixée à 104 jours, laissant plus de temps pour effectuer ce contrôle obligatoire.

Concrètement, si votre contrôle technique devait initialement être réalisé entre le 12 mars 2020 et le 23 juin, il sera à effectuer entre le 24 juin et le 5 octobre 2020.

Autrement dit, vous ne serez pas verbalisable si vous êtes arrêté avec un contrôle technique dépassant de 104 jours au maximum la date-limite (comprise entre le 12 mars et le 23 juin), une amende de 135 euros étant prévue en cas de non-conformité.

Toutes les contre-visites prescrites entre le 12 mars et le 23 juin 2020 sont quant à elles, à réaliser avant le 24 août 2020, précise Autovision.

Si vous devez l’effectuer le 24 juin ou les jours suivants, il peut être conseillé d’anticiper plus que d’habitue cette date, pour ne pas se retrouver avec d’éventuels retardataires ou en plein réveil du marché de l’occasion.

Point important à préciser: la période de tolérance s’achèvera donc bien le 23 juin. « Les contrôles devant être effectués à partir du 24 juin sont soumis aux délais normaux de réalisation », précise Autovision.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire