Dassault pourrait signer un quatrième contrat à l’étranger pour le Rafale

Le rafaleDassault pourrait signer un quatrième contrat à l’étranger pour le Rafale. Si elles aboutissent, il s’agirait du quatrième contrat à l’export, après la livraison de 36 avions Rafale à l’Inde, et la commande de 24 de ces appareils par l’Égypte et de 24 autres par le Qatar.

Le PDG de Dassault a indiqué que des négociations étaient en cours pour un nouveau contrat de vente d’avions de combat français Rafale, dans un entretien publié dimanche sur le site en ligne du quotidien Sud-ouest.

« Nous sommes notamment en négociations avec la Malaisie pour 18 avions, mais également avec l’Inde pour un deuxième contrat », a-t-il indiqué.

Après des débuts difficiles à l’exportation, le chasseur de Dassault Aviation a finalement trouvé preneur en 2015 au Qatar et en Égypte, les deux pays en acquérant 24 exemplaires chacun. Le président Hollande ayant mis tout son poids diplomatique pour parvenir à ces ventes.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire