Un Airbus A380 vole sans kérosène

Un Airbus A380 vole sans kérosèneLe plus gros avion civil du monde qui sillonne le ciel sans emporter une goutte de kérosène. La scène a eu lieu vendredi, avec un A380 dans le rôle principal, l’exemplaire d’essai « MSN 01 », le tout premier géant des airs jamais sorti des chaînes d’assemblage. L’avion laboratoire a décollé vendredi à 8 h 43 des pistes de l’aéroport Toulouse-Blagnac​, indique Airbus ce lundi. Son vol a duré trois heures, le temps de brûler 27 tonnes de ce que le constructeur appelle du « carburant d’aviation durable » (SAF, pour sustainable aviation fuel).

Le mélange, concocté par Total Energies en Normandie, était « fabriqué à partir d’esters et d’acides gras hydrotraités, exempts d’aromatiques et de soufre, et principalement constitués d’huile de cuisson usagée, ainsi que d’autres déchets gras », précise l’avionneur. L’A380 doit redécoller sur le même mode ce mardi pour atterrir à Nice confirme 20minutes.

À LIRE AUSSI >> « Pas de remise en cause de l’A380, au contraire » pour la compagnie aérienne Émirates

Il s’agit du troisième avion d’Airbus à voler au carburant alternatif en l’espace d’un an, après un A350 en mars 2021 et un A319neo en octobre. En attendant la mise au point de l’avion vert, le constructeur compte sur les SAF pour diminuer ses émissions de carbone. Il précise d’ailleurs que tous ses avions sont déjà certifiés pour voler avec jusqu’à 50 % de SAF mélangé à du kérosène.

C’est le même A380 « MSN 01 » qui est pressenti pour effectuer le premier vol d’essai avec une propulsion à hydrogène à l’horizon 2025.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS