Le naufrage du porte-conteneurs MV X-Press cause des dommages a l’environnement plus graves que prévu

Le naufrage du porte-conteneurs MV X-Press cause des dommages a l'environnement plus graves que prévuLes dommages causés à l’environnement marin du Sri Lanka par le naufrage d’un navire chimique sont plus graves que prévu, ont déclaré les autorités ce vendredi 25 juin, alors que de nouveaux cadavres de tortues, de dauphins et de baleines ont été retrouvés sur les plages de l’île, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en bas de l’article. “Jusqu’à présent, nous avons recueilli les carcasses de 115 tortues, 15 dauphins et cinq baleines”, a déclaré le fonctionnaire, qui a préféré rester anonyme.

Le navire, immatriculé à Singapour, transportait 81 conteneurs de produits chimiques dangereux, dont 25 tonnes d’acide nitrique, lorsqu’il a pris feu.

À CONSULTER AUSSI >> Environnement : les députés autorisent la réintroduction temporaire des insecticides tueurs d’abeilles

Le Sri Lanka réclame 40 millions de dollars de dommages et intérêts aux exploitants du navire, X-Press Feeders. La police locale a ouvert une enquête criminelle à l’encontre du capitaine, du chef mécanicien, du chef officier et de l’agent local du navire.

La marine sri-lankaise a déclaré vendredi qu’un autre porte-conteneurs faisant route de Colombo à Singapour avait signalé un incendie dans la salle des machines et qu’un membre d’équipage était porté disparu. La Marine sri-lankaise, précisant que le navire était proche de Port Blair (capitale des îles Andaman et Nicobar) et de l’Indonésie.

Le naufrage du porte-conteneurs MV X-Press cause des dommages a l’environnement plus graves que prévu

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS