Ce sont les jeunes qui gaspillent le plus alors que 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées par an

Alors que la France s’est engagée à réduire de moitié son gaspillage alimentaire d’ici à 2025, 10 millions de tonnes de nourriture sont encore jetées tous les ans, d’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

La date limite de consommation est un indicateur important pour de nombreux Français : 32% d’entre eux jettent un produit pour lequel cette date est dépassée ou proche, même si 85% des Français reconnaissent avoir déjà consommé un produit périmé.

Pourtant, 94% des Français déclarent veiller à ne pas gâcher de nourriture, et un Français sur deux pratique au moins cinq gestes anti-gaspillage au quotidien, parmi lesquels figure le tri des produits dans le frigo en fonction des dates limites de consommation (60% des Français), la congélation des produits frais dès l’achat, et le fait de cuisiner en plus petite quantité pour ne pas jeter.

À LIRE ÉGALEMENT >> Loi Alimentation : « Le constat d’échec est sans appel »

Ainsi, les Français estiment gâcher en moyenne 15 euros par mois en jetant de la nourriture, mais évaluent ce chiffre à 45 euros pour les autres.

En effet, si les deux tiers des Français pensent que la pandémie n’a pas influé leurs comportements en termes de gaspillage alimentaire, 6% d’entre eux estiment jeter plus, avec une nette prépondérance des jeunes. C’est bien de défiler pour le climat, mais il faut passer de la parole aux actes.

Dans l’ensemble, plus de huit Français sur dix trouvent que les efforts des grandes enseignes pour réduire le gaspillage alimentaire ne sont pas suffisants, que la réglementation en la matière n’est pas assez stricte, et se disent prêts à privilégier un magasin affichant une politique anti-gaspillage.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire