La France va se doter de son planeur hypersonique militaire en fin d’année

Il y a deux ans, Florence Parly, ministre des Armées, annonçait que la France se comptait se doter d’un planeur hypersonique et que le planeur hypersonique français effectuera son premier vol d’essai avant la fin de l’année 2021.

Lors d’une visite sur la base aérienne de Creil, dans l’Oise, où il était question de la feuille de route en matière d’intelligence artificielle pour la défense, la ministre a confirmé que le projet V-Max (Véhicule Manoeuvrant eXpérimental) fera son premier vol fin 2021, capable d’atteindre une vitesse de 7000 km/h comme le rapporte le site Opex360.

D’autre pays comme la Chine avait été dévoilé, leur arsenal hypersonique, lors du défilé militaire organisé pour les 70 ans du régime communiste.

À CONSULTER AUSSI >> La France mène son premier exercice militaire spatial

Dès 2018, l’US Air Force et la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency) ont lancé un programme d’un demi-milliard de dollars pour mettre au point avec Lockheed Martin et Raytheon un missile de type HCSW (Hypersonic Conventional Strike Weapon).

« Les États-Unis, la Russie et la Chine doivent s’accorder sur une politique de non-prolifération de ces armes », réclame l’organisation américaine et proposant même que la France ait « un rôle-clé en amenant les autres gouvernements à un accord sur une régulation globale » de ces armes.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire