Une année catastrophique pour les apiculteurs

Une année catastrophique pour les apiculteursCompte tenu des conditions météorologiques exceptionnelles au printemps et à l’été, les récoltes de miel ont chuté de manière drastique cette année. La production en moyenne a baissé de 80% en comparaison à une année normale.

Les «Apiculteurs Berger» basé en Alsace, appellent à privilégier le miel local pour soutenir les producteurs. Chez les «Apiculteurs Berger» à Reichstett, près de Strasbourg, l’année est catastrophique. «En règle générale, on tourne autour de 18 à 20 tonnes de miel par an… Et là, cette année on a une 1,5 tonne, plus de 90% de perte, c’est plus qu’énorme», constate Joël Gross.

Une situation difficile pour l’apiculteur et liée aux mauvaises conditions météorologiques du printemps et de l’été 2021. «Il nous manque le miel d’acacia, le miel de tilleul, le miel de châtaigne, de forêt».

SUR LE MÊME SUJET >> Il ne faut plus installer de ruches en ville

Plus que d’habitude encore, les apiculteurs comptent sur leurs clients. « Les apiculteurs d’Alsace sont là. » D’autant que si le miel est rare cette année, il est en outre de très bonne qualité.

Il faut privilégier le miel local français et non celui qui vient de Chine de mauvaise qualité en règle générale.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS