La France va interdire l’importation de viande animale traitée aux antibiotiques de croissance

La France va interdire l'importation de viande animale traitée aux antibiotiques de croissanceUne mesure attendue depuis longtemps par les agriculteurs. Quels sont les produits concernés, et pourquoi ont-ils été interdits ? Les animaux traités aux antibiotiques, afin d’accélérer leur croissance, sont dans le viseur du gouvernement.

Dès le 22 avril, l’importation de viandes produites avec des antibiotiques de croissance sera interdite. Bœuf, volaille ou agneau : toutes les viandes seront contrôlées. La pratique était déjà interdite en Europe, mais pas pour la viande importée.

À CONSULTER ÉGALEMENT >>> Résistances aux antibiotiques : 1,2 million de personnes sont mortes en 2019 d’infections

En 2021, plus de 900 000 tonnes de volailles ont été importées en Europe, principalement depuis la Thaïlande, le Brésil ou l’Ukraine. Ces trois pays autorisent les antibiotiques de croissance. S’ils sont désormais interdits, d’autres antibiotiques sont autorisés pour soigner les animaux malades. Selon certaines associations, leur usage serait toutefois excessif. En France, en 2021, plus de 370 tonnes d’antibiotiques ont été administrés aux animaux d’élevage selon francetvinfo.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS