Forages pétro-gaziers dans l’Arctique : Plusieurs acteurs financiers français augmente le réchauffement climatique

Forages pétro-gaziers dans l’Arctique : Plusieurs acteurs financiers français augmente le réchauffement climatique« Les prédateurs de l’Arctique ». Voilà comment l’ONG Reclaim Finance qualifie, dans son rapport publié ce jeudi, les différentes entreprises qui prévoient ou soutiennent de nouveaux projets de forages près du Pôle Nord. « Beaucoup d’acteurs, dans le monde de la finance, ont promis de protéger cette zone », explique le rapport.

Selon Reclaim Finance, 222 gisements sont actuellement exploités dans l’Arctique, et 377 sont soit en cours de développement, soit identifiés avec des réserves connues.

Plusieurs entreprises françaises figurent parmi les acteurs de cette exploitation d’énergies fossiles. TotalEnergies est ainsi, selon Reclaim Finance, « le leader européen de l’expansion pétrolière et gazière dans l’Arctique ». Reclaim Finance épingle notamment BNP Paribas, Axa, et Amundi (filiale du Crédit Agricole) pour leur soutien aux groupes pétro-gaziers présents dans l’Arctique. « Les banques françaises font partie des premières à avoir adopté une politique sur l’Arctique, en prévoyant de ne pas financer directement des projets dans cette zone. »

À CONSULTER AUSSI >> Attention au dégel du permafrost, «une bombe à retardement virale et bactérienne»

Avec ce rapport, Reclaim Finance souhaite donc mettre le doigt sur les contradictions des acteurs financiers, et leur mettre la pression pour revoir leurs soutiens aux compagnies qui exploitent les énergies fossiles. L

’Agence internationale de l’énergie a en effet rappelé il y a quelques mois qu’il était indispensable de stopper les financements « dans l’exploration ou l’extraction » d’énergies fossiles afin de contenir le réchauffement climatique.

Pour l’instant, la France se contente de recommandations envers les acteurs financiers, et prévoit même des investissements publics dans les énergies fossiles jusqu’en 2035.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire