L’Espagne est asphyxiée par une vague de chaleur avant qu’elle n’arrive en France

L'Espagne est asphyxiée par une vague de chaleur avant qu'elle n'arrive en France Une vague de chaleur a touché l’Espagne, lundi 13 juin, avant de gagner la France mardi. Cet épisode, qui survient quelques jours après le mois de mai le plus chaud depuis au moins 100 ans en Espagne, se traduit par “des températures extrêmes”, selon le porte-parole de l’agence météorologique espagnole (Aemet).

Il “pourrait durer jusqu’à la fin de la semaine”, a-t-il ajouté. “Cette chaleur extrême, à ce moment-là du printemps, n’est pas normale” et est due au “réchauffement climatique”, a-t-il souligné.

Selon l’Aemet, les températures dépasseront les 40 °C dans le centre et le sud de l’Espagne durant la semaine. Elles pourraient même grimper jusqu’à 43 °C en Andalousie, notamment à Cordoue et Séville. La nuit, le mercure ne descendra pas sous les 20 ou 25 °C dans ces régions d’Espagne.

À LIRE AUSSI >> Les appareils de climatisation ont donc bel et bien des conséquences sur l’environnement

Cette vague de chaleur est provoquée par une dépression localisée entre les Açores et Madère, qui ramène progressivement sur l’Europe occidentale de l’air très chaud en provenance du Maghreb. Elle va toucher la France à partir de mardi, avec des températures qui atteindront là aussi les 40 °C, particulièrement dans le Sud-Ouest.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS