20 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Plusieurs points de non-retour pourraient rapidement être atteints, selon une étude sur le réchauffement climatique

Plusieurs points de non-retour pourraient rapidement être atteints, selon une étude sur le réchauffement climatiqueUn réchauffement de la planète au-delà de 1,5 °C, objectif le plus ambitieux de l’accord de Paris, pourrait déclencher plusieurs «points de basculement» climatiques qui engendreraient de catastrophiques réactions en chaîne, selon une étude publiée vendredi 9 septembre dans la revue Science.

Selon l’étude, les températures actuelles, déjà en hausse, menacent d’amorcer cinq de ces points de rupture, dont ceux concernant les calottes glaciaires d’Antarctique et du Groenland et participerait, sur des centaines d’années, à une hausse du niveau des mers de 10 mètres, avertissent les auteurs de l’étude. Un autre phénomène entraînerait un dégel brutal du permafrost, qui libérerait d’immenses quantités de gaz à effet de serre et modifierait en profondeur les paysages en Russie, au Canada et en Scandinavie.

Le permafrost renfermerait également des quantités non négligeable de microbe et certains pourraient être dangereux pour les espèces vivantes.

«Pour ma part, cela changera la face du monde – littéralement, si vous regardez depuis l’espace», avec la montée du niveau des océans ou la destruction des forêts, a expliqué à l’AFP Tim Lenton, l’un des principaux auteurs de l’étude.

L’étude mentionne également parmi ces cinq points de basculement l’arrêt d’un phénomène de transfert de chaleur dans la mer du Labrador et l’extinction de barrières de corail.

À CONSULTER AUSSI >> Les personnes veulent que le climat change, mais que font-elles ?

L’étude parue dans Science est une synthèse de plus de 200 publications scientifiques, menée afin de mieux prévoir les seuils de déclenchement de ces points de rupture.

Si rien n’est entrepris rapidement pour réduire les températures mondiales, il faudra habituer les nouvelles générations a ne voir et consulter les espèces animals, végétales et les océans uniquement en vidéos.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS