Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Black Friday : la Confédération des commerçants de France dénonce une « opération artificielle »

Black Friday : la Confédération des commerçants de France dénonce une « opération artificielle » «Le Black Friday est une opération américaine que nous dénonçons, nous les indépendants, les TPE (très petites entreprises) du commerce, parce que nous n’avons pas un modèle économique qui puisse supporter en permanence, pendant plusieurs jours, des -60 %, -70 %, -80 % », estime Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France, invité vendredi 24 novembre de France Bleu Paris.

Face à la déferlante de publicités et d’opérations commerciales à un mois de Noël, «certains commerçants sont obligés d’y passer, ceux qui le peuvent font le Black Friday, concède Francis Palombi. Mais, c’est une solution qui n’est pas la bonne et nous souhaitons revenir à un commerce normal, avec des prix de référence, avec des marges normales pour les indépendants».

Le président de la Confédération demande à Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, «dans le cadre du Conseil national du commerce, de prêter toute son attention pour redonner un cadre, pour redonner de véritables règles du jeu au commerce, et pour tous» plaide Francis Palombi.

À VOIR AUSSI >> Les jeunes diplômés ne rêvent pas de travailler en entreprise

Depuis la libéralisation des promotions avec la loi LME de 2008 [la loi sur la Modernisation de l’Économie], la Confédération des commerçants estime que « c’est devenu une anarchie».

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS