L’enseigne de prêt-à-porter Naf Naf reprise par l’un de ses fournisseurs

Enseigne Naf-NafPlacée en redressement judiciaire mi-mai, l’enseigne de prêt-à-porter Naf Naf est fixée sur son sort. Le projet prévoit de conserver 75% des emplois de Naf Naf en France.

« Après des mois difficiles à devoir gérer la sortie du groupe Vivarte en 2018 et à subir les difficultés du Groupe La Chapelle, Naf Naf trouve enfin avec SY Corporate France un actionnaire qui permet d’envisager son avenir avec sérénité », affirme Luc Mory, président de Naf Naf, dans le communiqué.

Le repreneur, SY Corporate France, est une filiale du groupe SY International, spécialisé dans le textile et propriétaire d’usines en Turquie et au Maghreb, et un fournisseur de Naf Naf.

Dans un communiqué, SY explique que « l’apport de Naf Naf en son sein lui permet de maîtriser l’ensemble de la chaîne, depuis la conception jusqu’à la distribution des produits ».

Dans un communiqué commun, SY et Naf Naf affirment que l’offre du groupe industriel permet « le maintien de 944 emplois, de 125 magasins et de la totalité des 75 boutiques affiliées », sur un total de 221 points de vente. Selon la décision du tribunal, 129 salariés en CDI feraient l’objet d’un licenciement pour motifs économiques.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire