Le discret déploiement des enseignes avec des magasins sans caissières

Le discret déploiement des enseignes avec des magasins sans caissièresDepuis un premier essai en 2018, toutes les enseignes de la grande distribution ont ouvert des supermarchés et hypermarchés capables de se passer de caissières et caissiers les dimanches après-midi et les jours fériés.

De nombreux magasins sont désormais ouverts en libre accès aux clients, prêts à scanner eux-mêmes leurs produits, également pendant les jours fériés. Les rayons vins et spiritueux sont fermés, de même que les rayons traiteur (boucherie, poissonnerie, etc.) puisqu’il n’y a pas de personnel.

Suite au Covid-19 les trois magasins franciliens de Carrefour ouverts « en autonomie » à Malakoff (Hauts-de-Seine), dans le VIIe arrondissement de Paris et près de Beaubourg sont fermés depuis quelques semaines « car il nous est impossible de les nettoyer suffisamment, souvent pour pouvoir respecter les gestes barrière », rappelle une porte-parole de Carrefour, qui souligne néanmoins « que c’est un modèle auquel nous croyons ».

Le groupe Casino est très en avance : au 30 juin, il comptait 444 magasins capables d’activer « le mode autonome ». « Le chiffre d’affaires de ces magasins évolue aussi vite le dimanche après-midi que le dimanche matin, signe de l’intérêt de nos clients, qui recherchent un maximum de souplesse », souligne une porte-parole.

Le délégué syndical central de la CGT pour le groupe Casino, conteste cette vision des choses : « Dans nos magasins passés en autonome, les clients signent nos pétitions, et sur Marseille, où je travaille, ils délaissent les enseignes qui n’ont plus de caissières au profit de celles qui en ont encore.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS