21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Une association alerte : une plage sur cinq est régulièrement polluée par des bactéries

Une association alerte : une plage sur cinq est régulièrement polluée par des bactériesAu total, 93 plages sont «à éviter» et 316 sont «déconseillées» sur les 1 854 plages de l’Hexagone et de la Corse, d’après le classement de l’association bretonne, Eau et Rivières de Bretagne, publié sur le site labelleplage.fr.

À l’inverse, la baignade est «recommandée» pour 690 plages et «peu risquée» pour 755. Les plages les plus mal classées se trouvent dans les Alpes-Maritimes, le Nord, le Pas-de-Calais, le Calvados et la côte nord de la Bretagne. Des plages de Landunvez, Boulogne-sur-Mer ou Saint-Laurent-du-Var occupent la queue du classement.

À LIRE ÉGALEMENT >> Terminé le sein nue sur les plages et les tristes raisons qui incitent les femmes à ne plus les exposer

Les mieux classées se situent sur la façade Atlantique, en Occitanie et en Corse, avec des plages de Lège-Cap-Ferret, Palavas-les-Flots ou Etel dans le peloton de tête.

«Avec les concentrations de bactéries qu’on observe sur certaines plages, il y a des risques pour les baigneurs», observe-t-il. Ce classement crée ainsi quatre catégories de plages, où la baignade est “recommandée” (note égale ou supérieure à 95), « peu risquée » (de 85 à 95), « déconseillée » (de 70 à 85) et «à éviter» (inférieure à 70).

«On investit des millions d’euros dans l’assainissement, alors que beaucoup de plages polluées sont situées dans des zones dans lesquelles il y a peu de touristes et peu d’urbanisation, comme en Bretagne Nord», remarque Christophe Le Visage, vice-président d’ERB, qui estime qu’une soixantaine de plages bretonnes sont touchées par des pollutions dues au lisier épandu dans les champs.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS