La Russie évoque des armes nucléaires près de la Scandinavie

La Russie évoque des armes nucléaires près de la ScandinavieLa Russie agite à nouveau la menace nucléaire, mais cette fois en Scandinavie, la Suède et la Finlande envisageant d’entrer dans l’Otan. L’ex-président russe Dmitri Medvedev a affirmé jeudi que si les deux pays rejoignaient l’Alliance Atlantique, la Russie renforcerait ses moyens militaires, notamment nucléaires, en mer Baltique et près de la Scandinavie.

En cas d’adhésion, «les frontières de l’Alliance avec la Russie feraient plus que doubler. Et ces frontières, il faudra les défendre», a relevé l’actuel numéro deux du Conseil de sécurité de Russie dans un message sur Telegram.

«Dans ce cas, il ne pourra être question d’une Baltique non-nucléaire», a-t-il ajouté, évoquant aussi des déploiements d’infanterie et de systèmes anti-aériens dans le nord-ouest de la Russie et des forces navales dans le golfe de Finlande. La Finlande partage une très longue frontière et une histoire complexe avec la Russie et a adopté une posture de neutralité depuis plusieurs décennies.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> La Finlande s’est dotée d’un réacteur nucléaire EPR qui va lui fournir à terme 14 % de son électricité

La réaction de la Russie indique qu’elle craint de son isolement et son encerclement par l’Otan à ouest. Son isolement, elle, ne le doit qu’à son attitude belligérante en s’attaquant lâchement à ses pays voisin. Le temps de l’ex-URSS est révolu.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS