L’Union européenne menace la Hongrie de la priver de fonds

L’Union européenne menace, une nouvelle fois, la Hongrie de la priver de fondsMardi 5 avril, la Commission européenne a pris la décision de déclencher un mécanisme permettant de priver de fonds européens un pays dans lequel des atteintes à l’État de droit seraient constatées, a annoncé la présidente de l’institution, Ursula von der Leyen, rapporte Le Parisien.

Il s’agit là d’une procédure inédite, puisque si ce mécanisme qui lie le versement des fonds au respect des valeurs européennes est entré en vigueur en janvier 2021, il n’avait encore jamais été lancé contre un État membre.

Avec cet outil, l’Union européenne souhaite éviter que des pays utilisent l’argent européen à mauvais escient. Johannes Hahn, le commissaire européen au Budget, « a parlé aujourd’hui avec les autorités hongroises et les a informées que maintenant envoyer la lettre de mise en demeure pour activer le mécanisme », a fait savoir, mardi, Ursula von der Leyen lors d’un discours prononcé devant le Parlement européen, à Strasbourg.

À LIRE >> Plan de relance de l’UE : La Pologne et la Hongrie bloquent le budget

Comme le précise Le Parisien, dans une précédente lettre envoyée en novembre dernier à la Hongrie, la Commission européenne avait déjà manifesté des inquiétudes au sujet de problèmes de conflits d’intérêts, de corruption et de passation de marchés publics. Le mécanisme dit de « conditionnalité » a été validé par un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne le 16 février dernier, la CJUE estimant qu’il était conforme aux traités.

De son côté, Gergely Gulyas, le chef de cabinet du Premier ministre Viktor Orban, a fustigé la décision de la Commission, qui est en train de « commettre une erreur » selon lui, cite Le Figaro.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS