Une fresque d’Adama Traoré à Stains fait enrager des policiers

Freque Floyd et TraoréUn syndicat de police de Seine-Saint-Denis voit une provocation dans la mention “contre le racisme et les violences policières” qui apparaît sur la fresque.

Une fresque à Stains inaugurée en présence du maire “contre le racisme et les violences policières”, représentant les visages d’Adama Traoré et de George Floyd, a suscité la colère d’un syndicat de police, qui appelle à manifester devant ce lundi 22 juin.

Réalisée par un collectif d’artistes locaux, elle représente, sur un fond bleu agrémenté de nuages, les visages côte à côte de George Floyd, mort lors de son interpellation aux États-Unis et d’Adama Traoré, jeune homme noir mort en juillet 2016 après son interpellation par les gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise).

Lors de l’inauguration de la fresque jeudi dernier, Assa Traoré était présente aux côtés du maire (PCF), Azzédine Taïbi, de cette ville populaire de Seine-Saint-Denis.

Faire un amalgame entre les morts de Georges Floyd au États-Unis et d’Adama Traoré n’est pas comparable. Concernant Adama Traoré l’enquête est toujours en cour.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS