Afghanistan : L’avenir des femmes d’assombrie de jour en jour

 Afghanistan : L'avenir des femmes d’assombrie de jour en jourMardi 20 décembre, le régime taliban a annoncé que les universités afghanes, actuellement fermées en raison des vacances d’hiver, ne seront plus ouvertes aux femmes à la rentrée alors que des milliers d’entre elles avaient réussi leur examens d’entrée, il y a à peine trois mois.

Les universités leur étaient toujours accessibles à la condition que femmes et hommes soient séparés dans les classes. L’étau n’a cessé de se resserrer sur les femmes en Afghanistan depuis que les talibans ont pris le pouvoir il y a 16 mois. Bannies de la vie politique, de la plupart des emplois publics, les femmes n’ont pas le droit de voyager seule sans un moharam, un parent masculin.

Le mois dernier, le régime taliban leur a également interdit d’entrer dans les parcs, les jardins, les salles de sport et les bains publics. «Les nouvelles restrictions étendues à l’éducation des femmes en Afghanistan sont tragiques», a dénoncé l’ex-ministre des Finances sous l’ancien gouvernement, Omar Zakhilwal dans un tweet.

À CONSULTER AUSSI >> En Afghanistan, les femmes sont de nouveau contraintes à porter la burqa

La communauté internationale a, en effet, lié la reconnaissance du régime et l’aide humanitaire au respect des droits humains, et en particulier à ceux des femmes à être éduquées et à travailler, rapporte franceinfo.fr.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS