Malgré un des plus forts taux de vaccination au monde la pandémie repart aux Seychelles

L’archipel de l’océan Indien de près de 100 000 habitants, les Seychelles ont réussi à vacciner entièrement plus de 60 % de sa population en 4 mois de campagne et près de 70 % des Seychellois ont reçu au moins une dose de vaccin.

Seule hypothèse de cette contagion avancée par les autorités : les Seychellois respecteraient moins bien les gestes barrière. Les études montrent aussi que sur les 1 000 personnes actuellement atteintes de la Covid-19 aux Seychelles, les deux tiers ne sont pas vaccinés ou le sont partiellement et n’étaient donc pas ou peu protégées.

Mauvaise nouvelle : cela veut dire qu’un tiers des malades avaient reçu deux doses de vaccins.

Aux Seychelles deux types de vaccins sont administrés : le Chinois Sinopharm et le Britannique AstraZeneca. Le vaccin d’AstraZeneca fabriqué en Inde qui est administré aux Seychelles avait déjà été homologué, mais plusieurs études ont montré qu’il est moins efficace sur la souche sud-africaine du coronavirus.

L’OMS vient d’accorder l’homologation d’urgence ce vendredi au vaccin chinois de Sinopharm pour les plus de 18 ans le jugeant suffisamment sûr et efficace.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire