Le ministre de l’intérieur durcit le ton sur les expulsions des étrangers

«Ces trois derniers mois, 147 décisions de retrait de protection ont été prises. C’est sans précédent. Notre politique est claire : juger les étrangers pour ce qu’ils font et pas pour ce qu’ils sont», a-t-il déclaré dans le journal Le Figaro.

Le ministre indique également qu’à ce jour, 1083 étrangers en situation irrégulière sont inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation. Parmi eux, 587 ont déjà été expulsés. Dans ce fichier figure également 4000 personnes non françaises en situation régulière.

«Pour ceux-là, je demande la dégradation de leur titre de séjour, et nous l’avons obtenue pour 200 d’entre eux ces six derniers mois, ce qui est un record.

À la demande du président de la République, nous considérons qu’un étranger qui a commis un acte grave n’a plus sa place en France». Emmanuel Macron, s’était engagé en 2019 à expulser 100% des étrangers faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire informe cnews.fr

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire