L’Élysée pris entre une mise en examen et la cour de justice de la république

L'Élysée pris entre une mise en examen et la cour de justice de la république

Les temps sont durs pour l’exécutif. Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, sera jugé devant la Cour de justice de la République. Quant à Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée, il est mis en examen pour prise illégale d’intérêt.

Pour l’instant il n’est pas question de démission pour l’un où pour l’autre. Les affaires sont différentes, les fonctions des deux hommes n’ont rien à voir. Emmanuel Macron n’a pas réagi, lui qui déteste la pression médiatique ou judiciaire.

Le président de la République a renommé Éric Dupond-Moretti au printemps dernier, alors qu’il était déjà mis en examen. Les oppositions demandent la démission des deux hommes. Emmanuel Macron fait comme s’il n’y avait pas d’affaires politiques.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Selon les avocats, les Français pensent que les injustices sont en augmentation

À l’Élysée, on évoque même un rebondissement de procédure. Le président de la République prend le risque que les affaires fassent des dégâts durable dans la représentation des Français vis-à-vis des politiques et que cela accentue la défiance.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS