Les syndicats participeront à la concertation, mais posent leurs conditions

Les syndicats participeront à la concertation, mais posent leurs conditions

Les syndicats posent leurs conditions. Les huit organisations syndicales nationales sont prêtes à entrer dans la concertation sur la réforme des retraites qu’ouvrira le gouvernement mercredi et “prépareront (…) la riposte” si l’exécutif met sur la table un recul de l’âge légal ou un allongement de la durée de cotisation, ont-elles fait savoir lundi 4 octobre dans la soirée.

« Nous irons à la concertation (…) Nous souhaitons que la concertation soit loyale, transparente (…) Nous réaffirmons fort et clair que sur l’âge légal, la durée de cotisation, nous serons absents et que nous nous opposerons fortement à ces mesures », a déclaré Dominique Corona de l’Unsa à l’issue d’une réunion au siège du syndicat à Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

« Nous ne discuterons pas du report de l’âge légal et de la durée de cotisation », a prévenu Dominique Corona, alors qu’un communiqué exprimant cette position commune sera publié mardi. Une nouvelle intersyndicale avec la CFDT, la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, l’Unsa, Solidaires et la FSU sera organisée en octobre.

À LIRE AUSSI >> Pour Laurent Berger, la retraite à 65 ans, c’est NON

« Aujourd’hui, c’est l’heure de la concertation et d’être tous force de proposition. Dès mercredi, on y verra plus clair en termes de méthode », a confirmé Marylise Léon, numéro 2 de la CFDT. Un nouveau cycle de concertations autour de la réforme des retraites doit être lancé mercredi, a annoncé lundi à l’AFP le ministre du Travail Olivier Dussopt.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS