Sondages de l’Élysée : Nicolas Sarkozy convoqué comme témoin au procès

Sondages de l’Élysée  : Nicolas Sarkozy convoqué comme témoin au procèsLe tribunal judiciaire de Paris a ordonné mardi l’audition de l’ancien président français Nicolas Sarkozy comme témoin au procès des sondages surfacturés commandés par la présidence pendant son quinquennat, un dossier dans lequel il n’est pas poursuivi car couvert par son immunité présidentielle. Le tribunal a cependant «ordonné que ce témoin soit amené devant lui par la force publique si nécessaire pour qu’il soit entendu le 2 novembre».

Le tribunal «considère qu’il résulte de l’ordonnance dont il est saisi que le témoignage de Nicolas Sarkozy est effectivement nécessaire à la manifestation de la vérité» et qu’il est «susceptible d’avoir une influence sur les faits reprochés aux prévenus», a souligné mardi le président du tribunal.

Lundi, le Parquet national financier , qui représente l’accusation à ce procès, avait estimé que «la position du juge d’instruction» était «une position de bon sens et de sagesse», ajoutant «s’en remettre» au tribunal concernant un éventuel recours à la force publique.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Conflit d’intérêts : l’association Anticor dépose plainte contre le numéro 2 de l’Elysée

Cité à comparaître par l’association Anticor, il devra néanmoins venir témoigner le 2 novembre. Les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy ne sont pas finis.

Cinq anciens proches de Nicolas Sarkozy, dont l’ex-secrétaire général de la présidence Claude Guéant, sont jugés pour des soupçons de favoritisme et de détournement de fonds publics autour de contrats de conseil et de sondages entre 2007 et 2012. Le procès doit durer quatre semaines.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS