27 février 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Le Sénat ne veut pas de répartition des médecins dans les déserts médicaux

Le Sénat ne veut pas de répartition des médecins dans les déserts médicaux Dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 octobre, le Sénat a rejeté plusieurs amendements, visant à limiter l’installation de praticiens dans des zones déjà bien pourvues en soignants. Des médecins contraints de s’installer dans des déserts médicaux, ce n’est plus à l’ordre du jour.

Le gouvernement, comme des syndicats de médecins, y étaient opposés. « Le jour où vous obligez un étudiant en médecine à aller dans le coin le plus rural du Finistère, de Meurthe-et-Moselle, ou d’autres départements, il arrivera en faisant la gueule», justifie Bruno Belin, sénateur (LR) de la Vienne.

87 % du territoire français est concerné par les déserts médicaux. Le rythme de médecin de campagne n’attire plus les étudiants. La France a perdu 5 000 médecins en l’espace de dix ans.

À VOIR AUSSI >> Les médecins généralistes critiquent les contrôles de l’Assurance maladie

Le projet consistait à expérimenter, pendant trois ans, la répartition des médecins sur tout le territoire pour lutter contre les déserts médicaux.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS