La France va passer à l’offensive contre les « traders » du bois »

La France va passer à l'offensive contre les tradersDu fait des tensions sur les marchés mondiaux, on voit apparaître un phénomène qui est le phénomène du +trading+ », a expliqué le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, en visite au Forum international Bois Construction, organisé de jeudi à samedi, à Paris.

« Sur beaucoup d’appels d’offres, des forêts publiques ou des forêts privées, vous avez des traders, notamment localisés en Europe de l’Est, qui viennent surenchérir, pour acheter sur pied des grumes, notamment de chênes, de feuillus, mais aussi de résineux, qui les scient, les exportent et les envoient vers des pays qui sont extrêmement demandeurs », a expliqué M. Denormandie, souhaitant empêcher « le pur financier ou le pur +trader+ » de participer aux ventes de bois.

Celles-ci seraient donc de fait réservés aux professionnels de la filière. Cette disposition a été votée par le Sénat et en commission mixte paritaire, selon M. Denormandie, dès que la loi sera promulguée, on va pouvoir le mettre en oeuvre », a-t-il assuré.

« Il y a cinq ou six traders qui achètent 80% des volumes » de chênes français qui partent vers la Chine, a affirmé Nicolas Douzain-Didier, délégué général de la Fédération nationale du bois (FNB) qui représente scieurs et transformateurs, également présent sous la nef en bois du Grand Palais éphémère, installé sur le Champ de mars à Paris.

Que dire de ses vendeurs de bois sans scrupules qui vendent sans se soucier que cela fait monter les prix en France.

https://www.votre-actualite.com/u4no

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire